PAC-MAN

Pac-Man, personnage emblématique de l’histoire du jeu vidéo, est un personnage en forme de rond jaune doté d’une bouche. Il doit manger des pac-gommes et des bonus (sous forme de fruits, et d’une clé à 5 000 points) dans un labyrinthe hanté par quatre fantômes. Quatre pac-gommes spéciales (super pac-gommes) rendent les fantômes vulnérables pendant une courte période au cours de laquelle Pac-Man peut les manger. Les fantômes deviennent alors bleus et affichent une expression de peur signalée par des petits yeux et une bouche en ligne cassée. Le jeu original comprend 255 labyrinthes différents (le jeu était considéré comme allant à l’infini, mais le 256e niveau est injouable à cause d’un bug qui noie la moitié droite du niveau sous un gros amas de symboles, ce bogue vient du fait que le nombre de niveaux était codé sur un seul octet 2). Le jeu est sorti dans les salles d’arcade à l’automne 1979 au Japon sous le titre Puck Man, dérivé du japonais pakupaku qui dénote l’action d’ouvrir et refermer la bouche, et par extension l’action de manger avec gloutonnerie. Il connaît un succès immédiat et est commercialisé en 1980 aux États-Unis et dans le reste du monde. Son aspect non violent aurait été à l’origine de son succès auprès des jeunes filles et des jeunes garçons.

PAC-MAN